« Je trais 140 vaches à l’heure »

Entre « Robot et Roto », la réflexion des éleveurs a été rapide : La filière comté interdisant le robot, il lui reste le roto (salle de traite rotative). La salle de traite de 1988 devenait vétuste. C’était une 2x5 transformée en 2x6. Elle était équipée de décrochages automatiques et de compteurs à lait. Le GAEC Gogand a fait le choix d’un roto car il permet de traite beaucoup de vaches à l’heure sans main œuvre excessive. Ce système permet en plus d’accélérer la cadence de traite si le nombre de trayeurs augmente. 


GAEC GOGAND  à  Crosey le Grand

2 UTH 

700 000 litres de lait

240 Ha dont 45 ha de SCOP

Un véritable assistant de l’éleveur

La salle de traite rotative est équipée de décrochages automatiques et de compteurs à lait avec identification électronique et mesure de conductivité. L’identification des animaux se fait grâce à un bracelet à la patte. Il a également fonction de podomètre. Cet appareil permet d’alerter l’éleveur sur l’activité de l’animal (détection des chaleurs, baisses anormales d’activité). Toutes les données sont centralisées sur un logiciel qui permet à l’éleveur de suivre son troupeau : détection des chaleurs, quantité de lait, planning de reproduction. Les éleveurs utilisent également le logiciel Dairyplan : la quantité de concentré distribuée au DAC est calculée automatiquement d’après un plan de distribution et en fonction de la moyenne de production laitière des 7 derniers jours (moyenne des compteurs à lait).

Dans la fosse du roto, l’éleveur a accès à un écran de contrôle lui permettant de vérifier si les vaches sont bien traites. De plus, celui-ci « parle » : il annonce une vache au pot, en chaleur, en baisse de production… suivant les informations que le trayeur souhaite recevoir.

Différents systèmes de traite sur les troupeaux de + de 90 vaches :

Type d’équipement

Nombre d’installations

Nombre moyen de poste

Nombre moyen de Trayeurs

Temps moyen par vache traite

Epis

6

17

1.8

18 min 9 s

Roto extérieur

1

28

2

17 min 4 s

Roto Intérieur

1

28

2

6 min 3 s

Tandem

1

8

3

9 min 9 s

TPA

3

19

1.7

17 min 8 s

(Source : étude des temps de traite dans un échantillon de 286 élevages localisés en zone de Plaine – Conseil Elevage 25-90, 2015)

Des conditions de travail nettement améliorées

L’éleveur s’est équipé d’une porte de tri à la sortie du roto qu’il dirige depuis l’ordinateur ou l’écran de contrôle dans la salle de traite. Elle lui permet de gagner du temps car il ne trie plus une vache dans le bâtiment. Il dirige les vaches malades, à inséminer, à tarir ou à échographier vers un box spécifique.

 « Le roto permet de traire un grand nombre de vache rapidement. Environ 140 vaches à l’heure. Quand nous sommes dans la fosse nous ne sommes pas dérangés pendant la traite. Nous avons une bonne visibilité des vaches présentes dans le roto. Nous apprécions ce confort de traite » témoigne Cyril GOGAND. Par contre, une vache longue ralentie la cadence de traite. La vitesse de traite devient rapidement une cause de réforme.

Les associés du GAEC sont satisfaits de leur investissement. A équipement égal, il équivaut à l’achat de 2 stalles de robots de traite. Par contre, cette installation de traite pourra s’adapter à une éventuelle augmentation du cheptel.

L'équipe de l'Isles sur le Doubs






Accueil » Les échos du terrain » « Je trais 140 vaches à l’heure »