La nouvelle génération vous parle du métier de conseiller d’élevage


Mon parcours pour devenir conseiller technique d’élevage

Je m’appelle Nicolas, j’ai 19 ans, je suis originaire de Mancenans-Lizerne et j’effectue depuis septembre la Licence Productions Animales en alternance à Conseil Elevage 25-90. Mes parents étant agriculteurs, je me suis passionné depuis mon enfance pour l’agriculture et plus particulièrement pour l’élevage bovins lait. Après avoir eu en poche le Bac STAV et le BTSA ACSE, j’ai saisi l’opportunité qui se présentait à moi : celle de devenir Conseiller Technique en élevage.

Conseiller technique en bovin lait : "Un métier dans un secteur qui me passionne !"

Le remplacement, pas décevant !

Ce métier est un métier de terrain ou la relation permanente avec les agriculteurs permet grâce aux contrôles de performances, de chercher à s’améliorer dans tous les domaines de l’exploitation. En tant que remplaçant dans le Doubs et le Territoire de Belfort, j’ai la chance de côtoyer des éleveurs dans plusieurs filières (standard, AOP, Agriculture Biologique…) et systèmes de productions différents (foin/regain, ensilage, ration sèche…) avec des parcours professionnels et des objectifs bien différents. Grâce à l’apprentissage, je peux mettre en pratique les connaissances techniques que j’acquière au CFPPA et mon insertion dans la vie professionnelle va être plus rapide car j’aurai de l’expérience.

Le contrôle de performance est une mission importante de Conseil Elevage 25-90.

Un métier en perpétuelle évolution

Les qualités nécessaires selon moi pour devenir conseiller sont l’écoute et l’observation. Il faut que le conseiller s’adapte au fonctionnement de l’agriculteur et non l’inverse, pour pouvoir répondre aux mieux à ses attentes. Il faut également beaucoup de connaissances que ce soit dans le domaine animal (reproduction, sanitaire, alimentation, etc.), mais aussi dans le domaine végétal (qualité des fourrages conservés, maîtrise du pâturage…) et se tenir au courant de l’actualité (cahier des charges, cours mondiaux…).

Aujourd’hui, les nouvelles technologies s’installent dans les exploitations (applications sur smartphones pour le pilotage du troupeau, automates, caméras…) et dans les laboratoires (nouvelles analyses). Les priorités des agriculteurs évoluent. Il est primordial d’utiliser toutes ces données pour créer de la valeur ajoutée dans les élevages.

Cette année de formation s’annonce riche autant au niveau professionnel qu’au niveau humain et va me permettre de me conforter dans l’idée qu’il fait bon vivre dans les campagnes et qu’éleveurs et conseillers travaillent dans un seul et même but : faire perdurer l’activité agricole et permettre aux générations futures de pouvoir encore vivre de leur passion.

Nicolas NARBEY, apprenti en Licence Professionnelle Productions Animales spécialité Conseil en Elevage

La polyvalence est une des qualité indispensable du Conseiller technique en élevage !







Accueil » Nouvelles des équipes » La nouvelle génération vous parle du métier de conseiller d’élevage