Témoignage sur les outils de gestion du pâturage

Jérémy MALOCHET gère un troupeau 32 vaches laitières à Présentevillers, un village situé à l’ouest de Montbéliard. Près de 15 ha, soit 47 ares par vache sont accessibles pour le pâturage autour du bâtiment. Les sols sont plutôt profonds et le potentiel de pousse est important.

"J’ai fermé le silo pendant 4 mois grâce aux mesures d’herbe !"

Depuis l’année dernière Jérémy mesure lui-même, toutes les semaines, la hauteur d’herbe sur ses parcelles pâturées avec un herbomètre Jenquip®. « Cela m’a permis de ne pas louper ma saison d’herbe en 2016. J’ai réussi à fermer complétement le silo de maïs du 15 avril au 15 août ». Depuis 2015, l’éleveur a pour objectif d’augmenter la part d’herbe pâturée dans la ration. L’objectif est double : améliorer l’efficacité économique du système et réduire le temps d’astreinte. « Pour vraiment gagner en temps de travail il fallait pouvoir fermer le silo et ne plus avoir à gérer la distribution d’une ration à l’auge en plus de gérer le pâturage ». La surface accessible permettait de l’envisager. 4,30 ha de prairie multi-espèces sont implantées pour accroître la surface pâturable autour du bâtiment en août 2015. 

Un investissement rentable

« Dans cette phase de modification du système, j’avais besoin de repères fiables pour savoir où j’allais ». Un suivi du pâturage impliquant des mesures d’herbe et l’appréciation de l’évolution du stock d’herbe au cours de la saison est donc mis en place avec l’appui du conseiller de Conseil Elevage 25-90. Jérémy s’implique tout de suite dans ce suivi et apprend à piloter son pâturage avec l’aide des mesures à l’herbomètre. « Cela me prend environ 1h30 par semaine, mais j’ai la preuve que cet investissement est rentable : malgré une conjoncture qui s’est fortement dégradée entre 2015 et 2016, le niveau d’EBE est resté identique entre ces deux campagnes ». L’augmentation de la part d’herbe dans la ration a permis de contrebalancer la perte de produit liée à la baisse du prix du lait standard et des rendements des céréales. Sur le plan du travail, la fermeture silo de maïs a permis de gagner 45 min par jour.

Les mesures effectuées par Jérémy ont de plus permis d’abonder la météo de l’herbe, publiée toute les semaines par le groupe herbe de Franche Comté. Ces données sont des références précieuses.

Pour gérer le pâturage, mesurez et anticipez !

Différentes techniques de pâturage peuvent être mise en place : pâturage libre (ou gazon court), pâturage tournant, au fil ou encore pâturage tournant dynamique. Mais, quelque soit la technique que vous utilisez, la base de la gestion du pâturage repose sur l’équilibre entre l’offre d’herbe et les besoins du troupeau. L’herbomètre à plateau est un outil qui permet d’estimer le stock d’herbe disponible sur les parcelles pâturées. Ce stock est souvent exprimé en jours d’avance qui représentent le temps nécessaire (en jours) pour que le troupeau consomme l’ensemble du stock disponible en faisant l’hypothèse que la ration est composée uniquement d’herbe.

Le groupe Herbe Franche-Comté a mis en place depuis 2008, un observatoire de la pousse de l’herbe (météo de l’herbe) sur l’ensemble du territoire de la Franche-Comté. Les références ainsi établies nous ont permis d’adapter l’outil Herb’aVenir, conçu par l’INRA et les Chambres d’Agriculture de Bretagne aux conditions de pousses Franc-Comtoises. Cet outil permet, à partir des mesures d’herbe réalisées à l’aide d’un herbomètre de faire l’état des lieux du stock d’herbe disponible et de se projeter à plus ou moins long terme pour mesurer les conséquences de certaines décisions prises en cours de saison de pâturage.

Un accompagnement qui s’adapte à vos besoins

« Jusqu’à quand est-ce que je peux me permettre de déprimer des parcelles que j’ai prévu de faucher, compte tenu de la pousse de l’herbe en ce début de saison de pâturage ? ». « Est-ce que je risque de manquer d’herbe si je débraye la prochaine parcelle qui atteint une hauteur d’herbe déjà conséquente ? ». « Est-ce que le stock d’herbe actuel est suffisant pour que je puisse fermer mon silo de maïs sans risquer de devoir le ré-ouvrir dans moins de trois semaines ? ». Les mesures d’herbe et l’outil Herb’aVenir vous permettent de prendre ces décisions sur la base de données objectives sur l’état de vos parcelles même si la gestion de l’herbe est toujours conditionnée à des événements climatiques incertains.

Conseil Elevage 25-90 vous accompagne sur le thème de la gestion de l’herbe. Vous souhaitez réorganiser votre parcellaire de pâturage, améliorer la valorisation de l’herbe sur votre exploitation et gagner en efficacité économique au pâturage ? Parlez-en à votre conseiller ou contactez-nous au 03.81.63.26.11. Nous vous proposerons un appui d’un de nos conseillers spécialisés sur la gestion de l’herbe. Nous proposons également des herbomètres en location ou à la vente si vous souhaitez réaliser vous-même vos mesures d’herbe.

Nicolas GAUDILLIERE
Encadrement

En direct de chez Jérémy

Cette année, les vaches sont sorties depuis le 23 mars. Au 27 mars, les mesures d’herbe sont réalisées pour la première fois sur l’ensemble des parcelles. Les vaches reçoivent une ration à l’auge composée de 8 kg de MS d’ensilage d’herbe et 2 kg de MS de foin de luzerne. Cette ration est complémentée avec 6 kg de concentré (maïs grain et tourteau). Le stock d’herbe sur les parcelles affectées au pâturage (27 ares/VL cette année) atteint 8 jours d’avance. C’est encore peu, mais les conditions de pousse actuelles sont excellentes. La projection réalisée sur 15 jours et 1 mois avec Herb’aVenir permet d’envisager la réduction rapide de la complémentation à l’auge : « Je vais réduire de moitié les fourrages distribués à l’auge progressivement sur les 10 prochains jours et je prévois d’arrêter la distribution d’ensilage autour du 15 avril. Ces premières mesures m’ont d’ores et déjà permis de m’apercevoir que la surface que je comptais faire pâturer ce printemps est un peu courte. Si les conditions de pousse se maintiennent ça devrait passer ! Sinon, je ferai pâturer au fil l’une des parcelles que je prévoyais pour la fauche. Dans tous les cas il faut suivre l’évolution du stock d’herbe toutes les semaines pour réagir rapidement ! » 

Cette année, les prairies multi-espèces démarrent très fort !

Le groupe herbe de Franche-Comté est composé d'agents des Chambres d'agriculture et des Entreprises de Conseil Elevage de la région. Depuis 2008, il produit des références sur la pousse de l'herbe et travaille sur des outils de gestion du pâturage adaptés à la Franche-Comté.  

Vous trouverez ci-joint le premier tome du guide de l'herbe de Franche-Comté qui contient les principales références acquises depuis 8 ans :

 


Accueil » Les échos du terrain » Témoignage sur les outils de gestion du pâturage